Menu

Enlever un tatouage, quelles sont les solutions ?

Parfois, une décision prise sur le moment peut nous hanter toute la vie. C’est le cas des tatouages. Ce qui a peut-être semblé être une «bonne idée» à l’époque, peut être tout simplement embarrassant après quelques années. Ceux qui ont décidé d’effacer cette décision impulsive, ne devraient pas s’inquiéter car elles ne sont pas seules, et il existe plusieurs options pour enlever un tatouage.

Points importants à retenir pour un détatouage réussi

Avant de passer au détatouage proprement dit, voici quelques choses qu’il faut garder à l’esprit:

  • Aucune procédure de suppression de tatouage n’est entièrement garantie. Parfois, ils ne disparaissent que partiellement et laissent une image fantôme ou une cicatrice permanente.
  • Un seul traitement ne suffira pas. Il faudra plusieurs sessions avec un temps moyen entre les sessions de 4-6 semaines, car la peau a besoin de récupérer entre ces sessions.
  • Le taux de succès de la procédure de retrait dépend de divers facteurs tels que l’emplacement du tatouage et l’âge.
  • Les tatouages faits par des amateurs sont souvent plus faciles à retirer.
  • Les tatouages plus âgés sont relativement plus faciles à retirer.

Jeune femme aux bras tatoués

Comment enlever un tatouage au laser ?

C’est la technique de suppression de tatouage la plus sûre et la plus prisée avec des effets secondaires minimes. Le laser enlève le tatouage en cassant les pigments de l’encre avec un faisceau lumineux de haute intensité.

Trois types de laser peuvent être utilisés pour ce processus:

  • le Q-switched Ruby
  • le Q-switched Alexandrite
  • le Q-switched Nd: YAG

Le laser Q-switched Ruby

Ce laser est le premier du genre à être utilisé pour le détatouage. Le laser Q-switched Ruby émet de courtes impulsions de lumière rouge intense qui passent inoffensivement à travers la peau normale, mais qui est sélectivement absorbé par l’encre de tatouage. L’énergie laser casse l’encre de tatouage en particules minuscules qui sont facilement éliminées par le système immunitaire du corps. Toutes les grosses particules d’encre qui ne sont pas complètement fragmentées peuvent nécessiter des traitements supplémentaires, mais le tatouage s’estompe progressivement. La peau normale n’est pas lésée par le traitement. Seule l’encre est retirée et la peau est laissée intacte. Ce laser était la première étape de ce qui est maintenant utilisé pour l’enlèvement de tatouages.

Le laser Q-switched Alexandrite

Ce laser utilise une longueur d’onde de 755 nm pour cibler l’encre de tatouage. Le cristal d’Alexandrite émet une énergie plus longue que celle du rubis qui est de 694 nm et significativement plus courte que celle du laser ND-YAG qui est de 1064 nm. D’excellents résultats ont été obtenus dans le traitement des tatouages bleu-noir et vert en utilisant ce laser. Malheureusement, certains de ces lasers ne sont pas cohérents ou fiables. Un autre facteur à considérer est que ce laser n’est pas recommandé pour les tatouages rouges.

Le laser Q-switched ND-YAG

Ce laser est efficace pour les tatouages amateurs et professionnels de toutes les couleurs. Comme le laser ruby, le ND-YAG Q-switched est le plus efficace pour les tatouages noirs. Ce laser a l’avantage d’être utile pour les individus à la peau plus foncée. Réglé sur 532 nm, il est très efficace pour enlever les tatouages rouges et oranges. La polyvalence de ce laser est la raison pour laquelle il est considéré comme le laser le plus efficace de l’industrie. « C’est est un excellent laser pour enlever certaines couleurs, mais si votre tatouage est très coloré, vous aurez probablement besoin d’une combinaison de lasers pour essayer de l’enlever complètement », selon Dr. Sabrina Fabi, chirurgien dermatologique de San Diego.

Comment retirer un tatouage à lumière pulsée ?

La thérapie à la lumière intense pulsée utilise une lumière à large spectre qui élimine la couche supérieure de la peau (épiderme). Elle décompose les pigments du tatouage en plus petits composants, qui sont ensuite absorbés dans le sang et enlevés du site. Avec le temps, la zone affectée guérit par régénération de la peau.

Cependant, cette technique n’est pas conseillée aux personnes de couleur car leur peau est susceptible de perdre définitivement sa coloration (hypopigmentation). En outre, cette technique est adaptée pour les tatouages plus grands car elle émet de grandes impulsions de lumière.

«Les zones à faible circulation guérissent mal après l’enlèvement du tatouage au laser», a déclaré le Dr Mark Taylor, dermatologue de Salt Lake City, dans un article de RealSelf. « La cheville est un endroit particulièrement mauvais pour l’enlèvement de tatouage laser. »

Masquer ses tatouages reste une option possible

La cryochirurgie peut-elle efficacement retirer un tatouage ?

Cette méthode est le plus souvent utilisée pour éliminer les cancers de la peau et les verrues, mais elle est également utilisée pour le détatouage. Pendant le processus, la zone encrée est exposée à une température extrêmement froide en pulvérisant un agent de congélation. L’azote liquide est le liquide le plus couramment utilisé.

La zone est ensuite poncée par dermabrasion pour enlever les couches supérieures de la peau. Ceci est effectué sous anesthésie générale car le processus est très douloureux. Le plus grand inconvénient de cette technique est qu’elle peut endommager non seulement la zone tatouée mais aussi le tissu cutané. En outre la méthode est la moins efficace sur les pigments verts et jaunes, et elle n’est pas recommandée pour les personnes qui ont une peau très sensible ou qui ont tendance à cicatriser facilement.

Peut-on éliminer un tatouage par dermabrasion ?

Dans cette technique, la peau est abrasée en utilisant une brosse à grande vitesse. En substance, la peau est littéralement poncée pour atteindre et extraire la peau tachée d’encre. La zone est engourdie par une anesthésie générale. Cette technique n’est pas recommandée pour les tatouages sur les visages ou les tatouages plus anciens car leurs pigments peuvent avoir migré plus profondément dans la peau et être plus difficiles à déteindre. Comme la plupart des procédures de suppression de tatouage, cela nécessite plusieurs séances de traitement. Il y a un risque élevé d’infection et de cicatrisation quand il s’agit de cette méthode.

Qu’est-ce que la salabrasion ?

La salabrasion est une technique qui consiste à tremper le tatouage dans une solution saline pour enlever le pigment. Elle peut être combinée avec la dermabrasion. Après avoir vigoureusement frotté la région, on applique une pommade antibiotique et un pansement de gaze stérile et on laisse reposer pendant quelques jours avant de répéter à nouveau tout le processus. La région traitée devrait commencer à se séparer de la peau saine en dessous, entraînant le pigment de tatouage en même temps. Cependant, tout comme la dermabrasion, cette méthode peut être incroyablement douloureuse, laisser une cicatrice visible et entraîner une infection.

Comment retirer un tatouage par scarification ?

La scarification implique le retrait du tatouage avec une solution acide. Les peelings chimiques existent sous diverses formes depuis plus d’un demi-siècle. Au cours des deux dernières décennies, la solution à 25% d’acide trichloroacétique (TCA) est devenue la technique la plus courante. Elle agit en décollant plusieurs couches de peau qui, après la cicatrisation, entraîne la révélation d’une nouvelle peau fraîche. Cette technique est rarement utilisée aujourd’hui car, comme la salabrasion, sa capacité à éliminer efficacement les tatouages n’a pas été prouvée.

Quelles sont les options chirurgicales pour se débarrasser d’un tatouage ?

L’enlèvement chirurgical consiste à exciser le tatouage ensemble avec la peau qui a été affectée par l’encre de tatouage. La peau est ensuite suturée en arrière si le défaut est petit; sinon, des greffes de peau sont nécessaires pour fermer le défaut. La chirurgie est un dernier recours pour les très grands tatouages et seulement lorsque toutes les autres mesures ont échoué. Cette procédure peut laisser des cicatrices visibles.

Comment camoufler un tatouage ?

Camoufler un tatouage implique l’injection de nouveaux pigments, soit pour former un nouveau motif, soit pour recouvrir un tatouage de pigments ayant la couleur de la peau. Les pigments injectés peuvent ne pas sembler naturels car ils n’ont pas la translucidité naturelle de la peau. Le prix ressemble habituellement à celui d’un tatouage régulier, et lorsqu’il est fait correctement, le vieux tatouage peut être complètement invisible.

Enlever ces tatouages que je ne peux plus voir

Les crèmes de détatouage sont-elles efficaces ?

Au même titre que les crèmes anesthésiantes lors de la pose d’un tatouage, les crèmes de suppression de tatouage sont des articles très populaires ces jours-ci, car ils sont facilement disponibles et plutôt bon marché compte tenu des autres méthodes. La plupart des gens ne bénéficient d’aucune forme de visite chez le médecin, alors ils sont très enthousiastes quand ils entendent parler de crèmes de détachage de tatouage.

Ces « crèmes magiques », dont aucune n’est réglementée ou recommandée par la FDA pour le détatouage, sont la plupart du temps des agents de blanchiment de la peau. Ces crèmes sont conçues pour blanchir ou éclaircir la zone tatouée de façon permanente dans certains cas. Ces crèmes sont appliquées jusqu’à 3 fois par jour, tous les jours, jusqu’à un an. Certains rapports indiquent également que ces crèmes pourraient contenir de l’hydroquinone, un composé classé comme cancérogène par l’Organisation Mondiale de la Santé.

Quelles sont les techniques de suppression de tatouage à la maison ?

Bien qu’on ait fait de gros progrès en matière de techniques modernes d’enlèvement de tatouage, il est assez fréquent que les gens essaient d’enlever leurs tatouages sans aide professionnelle. Parfois, ces tentatives sont guidées par l’émotion, car la plupart des tatouages ont un côté personnel. La plupart de ces remèdes maison sont très barbares et grossiers, et c’est le moins qu’on puisse dire. Les exemples de techniques de détatouage maison comprennent :

  • l’utilisation de produits chimiques directement sur la peau comme l’acide muriatique
  • le brûlage du tatouage avec des briquets, des mégots de cigarettes et des allumettes
  • le découpage du tatouage avec des couteaux, des rasoirs ou même des ciseaux de bureau
  • l’injection d’eau, de solution saline ou d’autres produits chimiques pour éliminer le tatouage ou l’éclaircir.
  • l’utilisation de papier de verre, de meuleuses électriques et de ponceuses pour lisser le tatouage.

Les techniques d’enlèvement du tatouage à domicile sont très dangereuses et ne doivent pas être tentées.